Les armes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sabre : Katana

la

Symbole de la caste des samouraïs, le katana est un sabre. Arme blanche courbe à un seul tranchant, le katana est une arme de coupe et d'estoc, on utilise donc le tranchant et la pointe. Particulièrement dangeureux, le katana n’est pas adapté à l’entrainement en aikido, où il est remplacé par le bokken, et pour les plus initiés, par l’iaitō.

Le bokken est un sabre d’entrainement en bois qui reproduit en général la longueur, la forme et la sensation d'un katana. Le bois est façonné de préférence dans un bois dur non résineux.
On utilise le bokken comme un Katana, avec des techniques de coupes et de pics.
L’ iaitō  quand à lui, est une arme d'entrainement japonaise, en métal, qui imite le katana mais sans que le tranchant ne soit affuté.

Le bâton : jō


Le est un bâton en bois qui permet de porter des coups frappés (nuque, bras, genoux) ou d’estoc. Les techniques étudiées sont pratiquement identiques au bokken et sont enseignées sous forme de kata, seul ou à deux.
Il permet également de projeter son partenaire lorsque celui-ci vient saisir le Jo.

Le couteau : tanto


Le tantō est un sabre japonais de petite taille légèrement courbe à un seul tranchant. La structure du tantō est généralement semblable à celle du katana, à la différence près qu'il est bien plus court. Il est l'équivalent d'un poignard ou d'une dague.
Dans la pratique du Tanto dori, où seul uke est armé, les techniques demandent à tori de réagir sur des attaques avec beaucoup plus de vigilance que lors des techniques à mains nues. Outre la distance légèrement plus courte par rapport à l'assaillant, il lui est absolument nécessaire de contrôler un tranchant qui est coupant.
Les tantō utilisés sont le plus souvent en bois, limitant ainsi les risques de blessures.

En plus des techniques à main nues, l'aïkido comporte l'étude du maniement d'armes en bois : le sabre ou bokken, le bâton ou jō, le couteau ou tantō.

La place des armes dans l'aïkido est controversée, et peu d'écoles en maîtrisent réellement la pratique. Les techniques à mains nues occupent donc généralement l'immense majorité du temps d'étude.

Le sabre a cependant, a eu une grande importance dans l'élaboration de l'aïkido par Maître Ueshiba, car une grande quantité de mouvements est dérivée des techniques utilisées par les guerriers armés, ou de techniques utilisées pour désarmer l'adversaire.

L'étude des armes est donc indispensable à la compréhension  des techniques à mains nues.