Un peu d'histoire

Maître Morihei Ueshiba, le fondateur de l'aikido, est né le 14 décembre 1883. Pour renforcer la faible condition physique, dès le jeune age, son père le pousse à pratiquer les sports et les arts martiaux. Il pratique le jujutsu, les combats aux armes traditionnels, et participe à la guerre russo-japonaise. Les études de la religion bouddhiste occupent une place très important dans sa vie, et les rencontres avec des grands maitres des arts martiaux de l'époque le motive à poursuivre sa quête de budô authentique.

A 37 ans Maître Ueshiba ouvre son propre dojo et son nom commence a se faire connaitre. C'est là, quelques années plutard, qu'il vient d'atteindre un autre niveau de maitrise des arts martiaux - une vision d'un éclair blanc lui permet d'anticiper les attaques qui lui sont portés, une légende mystique semblerait il, mais attesté en réalité par des nombreux témoins.

Le nom "Aikido" est officiellement attribué en 1942. Surnommé le O'sensei (literallement le grand professeur), Morihei Ueshiba est invité à faire des démonstrations d'Aikido dans tout le Japon. En 1948 le "quartier général" de l'Aikido est ouvert à Hombu Dojo, Tokyo. L'Aikido commence à se développer dans le monde entier.

Maître Morihei Ueshiba quitte ce monde le 26 avril 1969. Son fils, Kishomaru Ueshiba prendra la fonction de Doshu (Maitre de la Voie) par la suite. Actuellement le Doshu est le petit fils de fondateur, Moriteru Ueshiba.

Aujourd'hui Aikido est connu dans tous les pays. Le message de la paix que le O'sensei voulait transmettre est bien passé et les valeurs spirituelles de budô sont bien d'actualité dans notre monde moderne - savoir gérer les conflits de tous les jours, maitriser soi-même, faire attention à tous ce qui nous entoure, ces principes de base de l'aikido sont applicables dans notre vie quotidienne.

Voici un article détaillé sur l'histoire de l'aikido dans Wikipédia.

 

L'aikido, un Art Martial, un Art de Vivre

Paroles du fondateur

Je peux tourner le dos à l'adversaire ; quand l'adversaire m'attaque, il se frappe de part sa propre volonté de m'attaquer.

Je suis Un avec l'Univers. Je ne suis rien. Quand je suis là, l'adversaire est aspiré.

 

Ueshiba Morihei